Réunions 2001

Assemblée Générale 2001

a eu lieu les 22-23 septembre, à Plouzané et à Brest (Finistère, 29)

Organisée par le Groupe Ouest...

AG_brest_sept-01.jpg Ont participé à cette rencontre, partiellement ou en totalité, accompagnés ou non :
ANDREY Claude, AUTISSIER Isabelle, BAYARD Jack, BEUZART Paul, BOST René, BROGLIN Bernard, BROUILLAUD J-Cl., CORRE J-Paul, CUPIF Emile, DÉCRÉAU Pierre, DEMOUGEOT Louis, DIDELOT Pierre, DUBOYS Bernard, ESNAULT Louis, FAIVRE Thierry, FILY J-Pierre, FOUCHER Claude, GIETHLEN Daniel, GILLET Christiane, GOUIN Michel, GRANDIN J-Louis, HEYDECKER Pierre, JACQUIN Maurice, JUHEL Henri, KERGUS Louis, LANGLOIS Pierre, LARZILLIÈRE Louis, LAUNAY Claude, MAGDELIN Eric, MANSEY René, MAUGIS Lionel, MUNOZ Michel, PARANTHOEN Louis, PEZÉ Thierry, POMMIER Jean, QUEFFELEC Hervé, RECQ Maurice, RENARD Claude, RENEAU René, RING Paul, ROCHARD Denis, ROUET Michel, TREGUER André, TREGUER Paul, WURMSER Jacques. La philatélie polaire était représentée par Jean MÉVEL.
Si le choix de la date fut difficile à déterminer, tous les participants notèrent qu'il fut particulièrement judicieux, météorologiquement parlant. Nous avons en effet bénéficié d'un climat quasi-méditerranéen ! Ceci précisé dès maintenant pour donner encore plus de regret aux (trop nombreux !) absents, parmi lesquels d'ailleurs quelques Bretons…,mais avec des membres venus de nombreux départements. Etait-ce une question de distance ou de longitude extrême ?

Organisée remarquablement par Eric Magdelin pour l'AMAPOF, avec l'aide logistique de Jean-Paul Humblot, toujours aussi efficace et convivial, pour l'IFRTP, cette rencontre régionale accueillait aussi la 25ème Assemblée générale annuelle de l'AMAPOF, qui se déroulait pour la première fois à l'extrémité ouest de l'Hexagone.

Le 1er rendez-vous était fixé en début d'après-midi, le samedi 22, dans les locaux de l'Institut Français pour la Recherche et la Technologie Polaires (I.F.R.T.P.) à Plouzané, situé à une encablure de Brest, vers l'ouest. Ce qui occasionna, pour certains, une " course d'orientation " dans la lande bretonne où est située la Technopôle Brest-Iroise, avant d'apercevoir le portail de l'IFREMER, organisme qui " abrite " l'IFRTP. Mais occasion aussi, pour presque tous, de découvrir enfin cet Institut Polaire, suite administrative et humaine des mythiques E.P.F. (Expéditions Polaires Françaises - Missions Paul-Emile Victor) depuis 1992.

Accueillis dans le Hall-Exposition du bâtiment par Gérard Jugie, son Directeur, les participants bénéficièrent d'une présentation détaillées des différentes activités de l'Institut Polaire autour des très intéressantes maquettes des installations exposées concernant la Terre Adélie, la Station internationale Concordia, l'Océanographie, les navires, etc. Le tout agrémenté de panneaux explicatifs très clairs, concernant aussi bien le Sud que le Nord. Ce fut ensuite la visite du hangar où était en cours de conditionnement le matériel des campagnes toutes proches.

L'exposé se prolongea dans la salle de conférence, aimablement mise à la disposition de l'AMAPOF pour la suite de notre rencontre. Et l'avenir même de l'IFRTP fut évoqué puisque les dix ans d'existence juridique de ce G.I.P. (Groupement d'Intérêt Public) - créé le 13 janvier 1992, voir LETTRE 31) - arrive à son terme. Si son renouvellement est envisagé positivement par la Direction, cette question doit être débattue en cette fin d'année 2001, avec l'entrée de nouveaux partenaires du fait de l'internationalisation affichée des activités de l'Institut.

Plusieurs vidéos furent ensuite projetées sur les activités de l'Institut sur le terrain pendant que la Boutique, déployée sur place faisait le bonheur des " clients ", nombreux à se précipiter aussi bien vers la partie " textile " que du côté Librairie, l'ensemble étant particulièrement bien achalandé. Et Isabelle Autissier, toute récente membre de l'AMAPOF, qui nous faisait le plaisir et l'honneur d'être parmi nous, fut mise à contribution pour dédicacer la préface qu'elle avait faite en présentation du livre édité par AMAPOF " Trois naufrages pour trois îles ", paru en 1998 et toujours disponible.

Ce fut ensuite la tenue de l'Assemblée générale de l'Association de 17 à 18 heures (lire par ailleurs).

Le 2ème rendez-vous faisait transiter l'ensemble des participants au Port de Plaisance du Moulin Blanc, à Brest cette fois.
Le début de la soirée fut occupé par la découverte - pour beaucoup - du nouveau Centre OCÉANOPOLIS, avec la visite du pavillon Tropical, suivi, bien sûr, du pavillon Polaire. Et personne ne fut déçu, lors de cette visite "privée" - bien qu'un peu rapide pour certains - spécialement organisée et " guidée " pour l'AMAPOF dans ce remarquable " parc des océans ". Avec une mise en scène, ou en condition, avant de " découvrir " tout à coup les manchots - des Royaux et des Papous - suivis des phoques, spectacle toujours attendu, dans leur immense salle maintenue à +4°C. Plusieurs Papous couvaient d'ailleurs, ce qui prouverait que leurs conditions de vie -triste de toute façon - leur conviennent ?

Et la soirée se continuait ensuite, et toujours dans l'enceinte d'Océanopolis, au Restaurant Vent d'Ouest, spécialement ouvert pour l'AMAPOF, autour de petites tables où les produits de la mer furent appréciés.

Mais comme le plan Vigipirate venait d'être réactivé, cette rencontre régionale devait se terminer ce samedi soir, puisque, malheureusement, le visite guidée de l'Arsenal, programmée pour le dimanche après-midi, avait dû être brutalement annulée. Ce qui laissa la liberté à chacun et permit à plusieurs membres, profitant du temps splendide (un reliquat des vacances ?), de se promener sur l'immense rade de Brest, de visiter le magnifique musée de la Marine, installé au Château, siège de la Préfecture Maritime, ou d'aller vers le Conquet et la Pointe de Saint-Mathieu. Il y avait aussi un très joli Conservatoire Botanique à visiter, et pourquoi-pas, la plage, pour les plus courageux….

Encore merci à Eric Magdelin, et aux membres de l'Institut Polaire " mobilisés " lors de ce week-end dans l'Ouest. En espérant se retrouver en 2002, peut-être en Bretagne centrale ?

B.D.L.