Prion

Son : Chant du petit prion

PRION

 

prion prion

LES PRIONS Pachyptila sp.

Trois espèces se reproduisent à Kerguelen : le Prion de Belcher P. belcheri, le Prion de la Désolation P. desolata et le Petit Prion P. turtur. Ce dernier se reproduisant dans les îles du nord et étant assez rare (environ 2000 couples), nous parlerons surtout des deux premiers très semblables en apparence).

DESCRIPTION : Envergure : 56 à 67 cm ; poids : 150 à 160 g (le Prion de Belcher étant plus petit que le Prion de la Désolation). Dessus gris-bleu avec un "W" sombre sur les ailes. Dessous blanc. Bout de la queue noire (plus étendu chez P. desolata). Tête assez contrastée, avec dessus gris-bleu, sourcil blanc et trait sourcilier sombre (ces deux traits sont de forme différente entre les deux espèces). Bec bleu sombre (celui de P. desolata est plus large).

HABITAT : Pélagique. Se reproduit dans un terrier creusé dans un sol sec recouvert de végétation basse. (P. desolata préférerait une végétation moins abondante là où les deux espèces cohabitent).

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Très sensibles à la prédation par les chats et, dans une moindre mesure, par les rats et à l'érosion due auxlapins, les prions se sont cantonnés là où ces mammifères ne sont pas (encore) présents. On les trouve surtout sur les îles du Golfe du Morbihan. Populations estimées : 1 million de couples pour P. belcheri et 2-3 millions pour P. desolata.

NOURRITURE : En grande majorité, Euphausiacés attrapés en "raclant" la surface de l'eau. Ils filtrent cette dernière à l'aide de lamelles situées sur leur bec.

REPRODUCTION : Coloniaux. Ponte de l'œuf unique en novembre-décembre, éclosion en janvier après 46 jours d'incubation. Envol des poussins vers la fin-février.

COMPORTEMENT : Vol très capricieux, avec des battements amples et élastiques. Les prions sont les oiseaux les plus couramment observés en été en mer. Ils forment parfois de grands nuages, se rassemblant là où la nourriture est abondante. Ils sont très difficiles à identifier en mer...