Bibliothèque idéale

Bibliothèque idéale pour un voyage

 

Boréal et Banquise

Paul-Emile Victor

 

Boréal et banquise

C'est en 1934 que l'explorateur Paul-Emile Victor, embarqué sur le Pourquoi-Pas ? du commandant Charcot, découvre le Groenland et les Esquimaux d'Ammassadik.
Quatorze mois durant il partage le quotidien de la famille esquimaude qui l'adopte. En 1936, il traverse à pied le désert de glace du Groenland. Puis ce sera la Laponie, l'Alaska, la terre Adélie. Ces journaux de route rédigés lors de ses deux premières expéditions sont autant d'observations et de notes précises. Paul-Emile Victor nous montre, photos et croquis à l'appui, que ce peuple est parmi les plus " adaptés " du monde.
Mais ce sont aussi des pages tendres et émouvantes : la rencontre avec l'ours, la chasse au narval, les récits des magiciens, et tout simplement, la joie de vivre avec cinquante chiens vingt-cinq Esquimaux, et Doumidia, sa compagne esquimaude.

 

Date de parution : 26/02/1997

Editeur : Grasset et Fasquelle 

ISBN : 9782246166924

Nb. de pages : 496 pages

Dimensions : 15,4 cm × 24,0 cm

Prix : 29.9€

 

 

L'Odyssée de l'Endurance

Sir Ernest Shackleton

 Ernest Shackleton - L'Odyssée de l'Endurance.

 Le 1er août 1914, le jour où l'Europe entre en guerre, le trois mats l'Endurance quitte Plymouth. Le but de l'expédition ? Traverser l'Antarctique, de la Mer de Weddell à la mer de Ross via le Pôle... Après avoir accosté en Géorgie du Sud, l'Endurance lève l'ancre et entame les 2 500 km de navigation qui doivent lui permettre de traverser ensuite le continent avec des chiens. Mais peu à peu, les glaces se referment sur le bateau qui va lentement dériver pendant neuf mois. L'Endurance finit par se briser et Shackleton donnera l'ordre à ses hommes d'évacuer le navire. Les naufragés dérivent sur un bloc de glace de deux mètres d'épaisseur qui commence à se désagréger... Ils vont devoir survivre aux orques, aux tempêtes, au froid, à la faim avant de pouvoir poser le pied sur la terre ferme de l'île de l'Eléphant. De là, Shackleton et cinq compagnons vont tenter de rejoindre sur une barcasse de fortune la Géorgie du Sud, à travers les mers les plus mouvementées du globe. Ultime épreuve, trois d'entre eux effectuent la première traversée de cette île montagneuse, afin d'atteindre une base baleinière, synonyme de secours. A la quatrième tentative, ils réussiront à récupérer le reste de l'équipage. Quand apparaît la silhouette de Shackleton en août 1916, après quatre mois d'angoisse, ses compagnons crient au miracle. Tous sont vivants.

 

Date de parution : 10/03/2011

Editeur : Phébus (Editions) 

ISBN : 978-2-7529-0578-9

Nb. de pages : 336 pages

Dimensions : 12,2 cm × 18,5 cm × 2,5 cm

Prix : 10€

 

Les Oubliés de l'Île Saint Paul Poche

Ils étaient nos parents ou nos grands-parents. Voulant s'affranchir d'une vie difficile et sans avenir, ils sont partis à la poursuite d'un rêve, celui de la fortune qui devait leur permettre une vie meilleure. "Je vous offre de l'or, l'île Saint-Paul pullule de langoustes, il suffit de se baisser pour les ramasser" : quand, en 1928, René Bossière décide de coloniser l'île Saint-Paul, à quelque 13 000 kilomètres de la Bretagne, non loin des Kerguelen, il n'a aucune difficulté à convaincre quelques dizaines de Bretons de s'engager pour une saison de pêche. Comment résister à de telles sirènes ?
Mais les promesses des recruteurs sont restées à quai. La réalité se révèle bien différente sur Saint-Paul, tout est à faire pour ces pionniers : la pêche elle-même, la construction d'une conserverie et celle des baraquements pour se loger. Les relations s'enveniment alors rapidement, d'autant plus que l'île n'offre guère de distractions : le paysage est désertique et le rocher battu par les tempêtes.
Lorsque "L'Austral", seul navire de l'île, quitte Saint-Paul, les quelques gardiens pensent qu'ils vont vivre une courte période d'isolement qui sera récompensée par un ravitaillement en produits frais. Mais les mois passent, l'hiver s'installe et "L'Austral" n'est toujours pas au rendez-vous. C'est l'enfer qui commence. La maladie - cette fois-ci le scorbut - frappe ces "oubliés". Des sept Bretons demeurés dans l'île , abandonnés et sans secours durant neuf mois, quatre mourront, trois autres pourront être sauvés.
La détermination de René Bossière n'est pourtant nullement entamée. Les tentatives suivantes se soldent par de nouveaux dramatiques échecs. Saint-Paul, rêve englouti d'une pêche miraculeuse, fut pour les "oubliés" une terrible tragédie. 

 

Date de parution : 7 avril 2003
Editeur : Ouest-France
ISBN :  978-2737326448
Nb. de pages : 160 pages
Dimensions : 17,8 x 10,8 x 1 cm
Prix : 23€